Comprendre la FEHAP et son rôle dans le secteur privé solidaire

La FEHAP, Fédération des Établissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne privés solidaires, joue un rôle crucial dans le paysage français de la santé et du social. Cette fédération regroupe plus de 4 600 établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux à but non lucratif. Engagée pour un futur inclusif et respectueux des valeurs humanistes, cette fédération œuvre au quotidien pour une meilleure prise en charge des personnes vulnérables et pour l’épanouissement professionnel de ses adhérents. Dans cet article, nous parcourons les différents aspects de cette organisation clé dans le secteur privé solidaire.

Les missions principales de la FEHAP

Depuis sa création en 1936, la FEHAP s’engage à promouvoir un modèle de gestion respectueux des principes de solidarité, de proximité et d’adaptabilité aux besoins des personnes accompagnées. Ses missions peuvent être résumées en quatre points :

  1. Représenter et défendre les intérêts de ses adhérents : En tant qu’interlocuteur privilégié auprès des pouvoirs publics et des organismes institutionnels, elle participe activement aux débats sur les politiques de santé et d’action sociale.
  2. Accompagner les adhérents dans leur développement : La FEHAP propose des services d’appui et de conseil pour optimiser la prise en charge des personnes accompagnées, améliorer la qualité des soins et valoriser l’engagement des professionnels.
  3. Favoriser le partage d’information et les échanges de pratiques : Par le biais de formations, de rencontres professionnelles et d’outils de communication, la fédération contribue à renforcer les compétences et les connaissances de ses adhérents.
  4. Promouvoir une vision humaniste et solidaire de la santé et du social : En s’engageant dans diverses initiatives telles que la lutte contre l’exclusion, les discriminations ou encore la sensibilisation au handicap, la FEHAP accompagne le futur de l’enfant et participe à un monde plus juste et inclusif.

Les types d’établissements adhérents à la FEHAP

La FEHAP regroupe plusieurs catégories d’établissements et de services. Leur point commun réside dans leur engagement solidaire et leur fonctionnement à but non lucratif. Ces structures se déclinent en :

  • Établissements sanitaires : hôpitaux locaux, cliniques, centres de soins de suite et de réadaptation, etc. Ils assurent la prévention, le diagnostic, le traitement et la prise en charge médicale des patients.
  • Établissements sociaux : maisons d’enfants à caractère social, centres maternels, etc. Ils accompagnent les personnes en difficulté sociale et leurs familles.
  • Établissements médico-sociaux : établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), instituts médicaux-éducatifs (IME), foyers d’accueil médicalisé (FAM), etc. Ils s’adressent aux personnes en situation de handicap, de dépendance ou de fragilité.

L’évolution du secteur privé solidaire

La FEHAP accompagne ses adhérents dans un contexte en constante mutation. Face aux défis sociaux, économiques et démographiques, elle encourage l’innovation organisationnelle, technologique et partenariale. Ainsi, la fédération soutient les projets liés à :

  1. Efficience économique : optimisation des ressources financières et humaines, diversification des revenus, mutualisation des services, etc.
  2. Parcours de soins coordonnés : collaboration étroite entre les professionnels de santé, les établissements sanitaires et médico-sociaux, les dispositifs de prévention et de suivi ambulatoire, etc.
  3. Technologies numériques : télémédecine, applications mobiles, systèmes d’information partagée, robotique, objets connectés, etc.
  4. Partenariats et coopération : mise en place de réseaux interinstitutionnels, d’actions communes avec les collectivités territoriales ou encore d’alliances stratégiques entre associations et entreprises.

Les principaux projets et initiatives soutenus par la FEHAP

Dans l’optique de favoriser un futur solidaire pour l’enfant et chacun des individus vulnérables, la fédération porte et soutient des projets novateurs, concrets et ambitieux. Parmi eux :

  • Un engagement fort pour la prévention du suicide : La FEHAP a lancé en 2014 le projet « Cohorte PRISME » qui vise à mieux comprendre et prévenir les risques suicidaires dans les établissements sanitaires.
  • L’équipement de matériels adaptés aux personnes âgées : En partenariat avec la Fondation de France, la FEHAP contribue à améliorer le confort et la sécurité des résidents d’EHPAD grâce à des équipements spécifiques (mobiliers ergonomiques, aides techniques, solutions basées sur les technologies de l’information et de la communication).
  • Les « Fabrique(s) Solidaires » : Lancée en 2017, cette initiative vise à mettre en valeur des projets innovants du secteur privé solidaire ayant un impact positif sur les territoires, les pratiques professionnelles et les usagers.
  • « Handicap & Emploi » : Ce dispositif propose aux établissements de la FEHAP des services d’accompagnement et de formation pour faciliter l’intégration professionnelle et le maintien en emploi des personnes en situation de handicap.

Un engagement constructif avec les organisations partenaires

Pour renforcer son action et valoriser ses adhérents, la FEHAP entretient une collaboration étroite avec d’autres acteurs du secteur privé solidaire : fédérations complémentaires, associations professionnelles, syndicats, etc. Ces liens permettent non seulement de mutualiser les compétences et les ressources, mais également d’être associés à des actions communes et des prises de position concertées au niveau régional, national et international.

En parcourant ces différentes facettes, on comprend mieux l’importance et l’étendue des actions menées par la FEHAP dans le secteur privé solidaire. Cette organisation se veut garante d’un futur de l’enfant et de chaque individu plus équitable et inclusif, grâce à une gouvernance respectueuse des valeurs humanistes et des principes de solidarité qui animent chaque jour ses adhérents.